Torres-Garcia

du 14 octobre au 27 novembre 2010

Loading Images
wpif2_loading
Constructivo-Abstracto-Rayado
Constructivo-Abstracto
Constructivo-con-Pareja
Torres-Garcia-Portrait
Hombre-Géométrique

Par sa modernité, son impact sur l’esthétique établie et sur les générations futures, Joaquín Torres-García révolutionna la création artistique en Amérique du Sud.

Né à Montevideo, Uruguay, en 1874, il s’installe avec sa famille en Catalogne en 1891, où il fait ses études artistiques. Après un séjour à New York et en Italie, il se fixe à Paris en 1926, avant de retourner définitivement en Uruguay en 1934.

La période parisienne fut déterminante pour Torres-García. Il y fréquenta tous les artistes de l’avant-garde dont Van Doesburg, Mondrian, Braque, Gris, Picasso, Le Corbusier, Domela et Seuphor, avec lequel il fonde la revue Cercle et Carré.

C’est à partir de 1929 que Torres- García semble trouver sa voie et qu’il réalise ses premières oeuvres « constructivistes ».

Le caractère remarquable de son oeuvre repose sur l’assimilation de l’abstraction géométrique, mais surtout sur un style inédit, qui propose une synthèse entre un ordre classique et des éléments de son propre continent. L’équilibre de chaque composition se fonde sur l’interdépendance d’éléments du domaine du sensible et de formes plus structurelles pouvant être rationnellement conçues.

De retour à Montevideo, il crée une association d’art constructiviste, publie une revue, enseigne et donne des conférences sur cette nouvelle esthétique, jusqu’à sa mort en 1949.

Cet activisme est à l’origine de l’important développement intellectuel et créatif que connait l’Amérique du Sud entre 1945 et 1960. Et dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui jusqu’en Europe, à travers le groupe A.C.I. et les mouvements MADI et Cinétique.

A.Pe. 2010