Jesus Rafael Soto

Loading Images
wpif2_loading
thumb
8647_13824
estelaenelcirculo
ovaloenelrojo
<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>
<Digimax S500 / Kenox S500 / Digimax Cyber 530>
SOTO---Petit-noir-et-bleu
sphere-soto

Né à Ciudad Bolivar, Venezuela, en 1923, et décédé à Paris en 2005.
En 1942, il s’établit à Caracas et il étudie à l’Ecole d’Arts Plastiques et Appliqués de Caracas, jusqu’en 1947, quand il est nommé directeur de l’Ecole des Beaux Arts de Maracaibo.
En 1949, il réalise sa première exposition individuelle au Taller Libre, Caracas.
En 1950, il s’établit à Paris où il commence à développer un langage abstrait géométrique. En 1955, il participe à l’exposition « Le Mouvement », organisée par Denise René, et en 1956, il a une exposition individuelle dans sa galerie à Paris.
Il obtient le Prix National de Peinture (Caracas) en 1960.
En 1967, il produit son premier « Pénétrable »
En 1973, ouvre le Musée Soto de Ciudad Bolivar.
Soto est l’auteur d’oeuvres monumentales intégrées à l’architecture et à l’espace urbain au Venezuela, en France, Allemagne, Suisse, Canada.
En 1983, le Musée d’Art Contemporain de Caracas organise l’exposition anthologique « Soto, 40 años de cración ».
En 1997, le Musée du Jeu de Paume, à Paris, présente une rétrospective de son oeuvre.
Il a reçu de nombreux prix dans son pays et à l’etranger, entre autres la Médaille Picasso de l’UNESCO et le Prix National de Sculpture en France.